Step out of the boat 2019

Chers amis,

Voici deux petits témoignages que nous vous avons sélectionnés de step out. Le premier est celui de Vasco et Veronique Duarte-pacheco responsable d’IRIS France qui vous redonnera un peu la couleur générale de l’évènement, le second d’Antony un jeune Niçois qui vous partagera son propre témoignage de l’école. Bonne lecture !

« L’école est finie…, celle de 2019. Vivement 2020… 35 jeunes (18-30 ans) de plusieurs pays, Colombie, USA, Pologne, Tchéquie, Allemagne, Autriche, Angleterre, Irlande, Espagne, Belgique, France, Portugal… accompagnés par des orateurs venus de la Côte d’Ivoire/Belgique (Sœur Judith Myriam), d’Algérie/France (Abdé) et d’Indonésie/USA (Mel Tari) et encadrés par un Staff tout autant diversifié, Portugal, Italie, Angleterre, France, Belgique se sont réunis du 26 Juillet au 3 Août pour le millésime SOTB 2019 (Ecole de Mission). Les nations étaient à Jouques aux Jardins de Béthanie et Dieu le Père, Jésus le Ressuscité et le Saint Esprit notre Consolateur se promenait au milieu d’elles… Quelle joie, quelle amitié, quel enthousiasme, quelle foi, quelle sainteté… Huit jours au cours desquels ils ont reçu des enseignements de grande qualité. Assurés au début par les équipes d’organisation, HSH et les Jardins de Béthanie, puis par : - Sœur Judith Myriam a soufflé avec puissance sur des braises pour rallumer des feux enfouis… - Abdé, nous a éclairés sur le réveil majeur qui se manifeste actuellement dans le Maghreb et en Mauritanie… - L’Envoi par Mel Tari a été poignant, se sentir choisis, mis à part, envoyés chez les perdus de ce monde leur a fait comprendre qu’ils avaient de l’importance aux yeux de Notre Père Céleste, qu’ils étaient adoptés, qu’ils n’étaient pas seuls… Nous avons aussi partagé toutes les tâches nobles et moins nobles auxquelles nous devions faire face, cuisine, corvée eau, nettoyage, toilettes sèches…. Si nous avions à choisir un mot pour définir cette école ce serait « Transformation »… cela se reflétait sur leurs visages, leurs regards, leurs corps, semblant libérés et plus épanouis. Même s’il est vrai que pour certains, il a été très difficile de sortir de leur zone de confort, de sortir du bateau… car le contexte était différent du quotidien, de leurs églises respectives… pour d’autres de cohabiter avec des modes de prière à l’opposé de ce qu’ils connaissaient… petit à petit et avec l’aide du Saint Esprit qui fait « toutes choses nouvelles » chacun a fait son trou et prit sa place, dans la diversité du Corps du Christ. Temps des au revoir, des pleurs, des rires, des embrassades et c’était fini, plus de tentes, plus de corvées, plus de rappels, de consignes. Le temps du repos, de redescendre sur la terre ferme… mais aussi parfois du vide, après ces 8 jours chargés d’intensité, d’émotions, de révélations… »

Maman Véro et Papa Vasco

cf https://www.facebook.com/AssociationFRANCEIRIS/?epa=SEARCH_BOX

Bonjour je m’appelle Antony, je vais vous présenter en quelques mots ce que j’ai vécu à Step out. Je viens de Nice, pas très loin du camps qui est vers Aix, je suis évangéliste et suis venu dans ce camps majoritairement catholique pour voir un peu les différences qui pouvaient y avoir entre les deux, et je me suis rendu compte au final qu’il n’y avait pas de différence car nous croyons tous à la même chose, et j’ai vu le Saint Esprit agir de la même manière.J’ai vraiment reçu durant ce camps un appel à l’unité. Si vous êtes évangéliques,n’hésitez pas à venir cela va transformer votre vie, vous allez expérimenter la puissance du Saint Esprit, et il va vous équiper, n’ayez pas peur beaucoup des a priori que je pouvais avoir sont tombés quand j’ai commencé à discuter avec les uns les autres !

Antony

Holy Spirit House